|Le port de Marseille Fos mise sur le Gaz Naturel Liquéfié (GNL)

LE PORT DE MARSEILLE FOS MISE SUR LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

Inscrit dans son plan stratégique 2014-2018, la diversification énergétique est un axe de développement prioritaire pour le port de Marseille Fos. Les investissements d’Elengy et sa filiale Fosmax LNG sur les terminaux méthaniers de Fos-Cavaou et Tonkin, replacent le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au centre de ses activités. Les infrastructures, qui proposeront dès 2019 un nouveau service de soutage et une station de chargement pour les camions citernes, permettront au port d’intensifier sa croissance dans le cadre des plans d’efficacité énergétique et des évolutions réglementaires européennes. Un atout pour la métropole Aix-Marseille-Provence qui vient de lancer l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Provence Industry’Nov » dont l’un des objectifs est de favoriser la transition énergétique dans le domaine de l’industrie.

Généraliser l’utilisation du GNL pour ouvrir de nouveaux débouchés et mieux respecter l’environnement

Au cœur des activités portuaires, des carburants moins polluants pour l’environnement peuvent à l’avenir occuper de plus en plus de terrain. Ce sont les perspectives de développement du port de Marseille Fos qui prend le vent en poupe du Gaz Naturel Liquéfié (GNL), un carburant qui n’émet quasi pas de souffre, réduit de 25% les émissions de CO2 et de 90% ceux de l’oxyde d’azote (NoX).

Elengy via sa Fosmax LNG a annoncé sur ses unités de regazéification de Fos-sur-Mer plusieurs investissements favorables à une utilisation plus généralisée du GNL. Une modification de l’appontement du terminal méthanier de Fos-Cavaou permettra de proposer dès 2019 un nouveau service de soutage pour les petits navires avitailleurs et une station de chargement pour les camions citernes sera également opérationnelle en plus de celle de Tonkin.
Actuellement, ce sont près de 5,5MT de GNL qui transitent sur le port de Marseille Fos dont 70% via les terminaux méthaniers de Fos-Cavaou et Fos Tonkin. Leurs transformations qui visent à densifier les flux permettra au port de devenir à terme un véritable hub d’importation GNL.

L’ouverture de nouveaux marchés maritimes et terrestres

L’approvisionnement en GNL sur le port est largement soutenu par ses amodiataires industriels et les entreprises du territoire Aix-Marseille-Provence. L’armateur marseillais CMA-CGM a commandé, au constructeur chinois CSSC, 9 porte-conteneurs géants propulsés au GNL et Total projette de renforcer sa flotte d’un grand navire souteur en vue de les alimenter. Avec ses paquebots au GNL nouvelle génération, le groupe Costa Croisières s’est également engagé à faire escale à Marseille.

Mais au delà du naval, le GNL constitue aussi une solution énergétique pour le transport routier. Le port de Marseille Fos a ainsi aménagé sur l’aire Mât de Ricca (proche de Distriport et des quais) la 1ère station de Gaz Naturel Véhicules pour poids-lourds de la région distribuant en partie du GNL. Pour l’ensemble de la filière logistique, il s’agit donc d’une réorientation majeure en mesure d’impacter positivement toute la chaine logistique.

Vers une écologie industrielle renforcée

Les fortes ambitions de la communauté portuaire pour la croissance sur le territoire du GNL témoignent d’une volonté partagée de se tourner vers une économie plus durable et une industrie en phase avec les innovations énergétiques.
Le lancement de l’AMI « Provence Industry’Nov » en est également une illustration. Jusqu’au 31 octobre, les entreprises, les industriels, ou encore les start-up peuvent candidater à cet appel à manifestation qui vise à relever les défis environnementaux de l’industrie. Dans ce cadre, l’implantation d’activités innovantes en matière de nouveaux carburants ou d’économie circulaire bénéficiera d’un accompagnement particulier et d’un foncier privilégié sur le domaine portuaire. Un facteur de différenciation non négligeable pour les entreprises, porté par la métropole Aix-Marseille-Provence en partenariat avec un ensemble d’acteurs économiques publics et privés.

En savoir plus > Contactez la Task Force « Provence Industry’Nov »
2018-07-27T12:24:28+00:0011/06/2018|